Catastrophe pour les artistes musicaux union majors plateformes de téléchargement

dans le dos des créateurs de grands accords
Une union des maisons de disques et des plateformes de téléchargement genre Jiwa ou Deezer serait la pire des catastrophes depuis l'invention d'internet pour les artistes.

Les majors, qu'elles fassent du fric avec la grande distribution ou des plateformes de téléchargement, peu leur importe, finalement. Pourvu que les artistes restes pieds poings et voix liés pour toucher des miettes.
Le fric se partagera encore majoritairement dans le dos des artistes.

Jiwa avait fermé son site en juillet 2010.
Cédant ainsi aux pression financières des majors.
Jiwa a réouvert en janvier 2011.
L’écoute de titre à la demande devrait même reprendre après la finalisation des derniers contrats avec les ayants-droit. On sait qui sont ces représentants des ayants-droit.






Ajouter un commentaire musical avec des mots cohérents




Voir sujet précédent du forum
Si vous souhaitez aborder un autre sujet : Vous pouvez débuter un nouveau sujet en respectant le thème du site.
sur le forum : Quand je reçois une demande pour l'écriture d'un texte
LIRE